Aurélia et Coralie
sont à votre écoute !
04 95 44 49 67

Le GR20, quelle histoire !

De la genèse dans les années 50 aux exploits sportif du 21ème siècle, le GR 20 c'est toute une histoire !

Création du GR20 ou « Fra Li Monti »

L’histoire du GR20 remonte aux années cinquante. A cette époque, Jean Loiseau, architecte passionné de nature et de marche, publie ses Itinéraires de Corse, recouvrant déjà une bonne partie des sentiers du GR20 que l’on connaît aujourd’hui.
 
Puis en 1965, Guy Degos, ingénieur des forêts à la Direction Départementale de l’Agriculture, forme le projet de créer un itinéraire ralliant la ville de Calvi à Porto-Vecchio et qui longerait la ligne de partage des eaux. Il confie ce projet au CNSGR et à Michel Fabrickant, un alpiniste amoureux de l’île, qui en réalise l’étude. Pour ce faire, il reprend les différents sentiers décrits par Loiseau et compose son Guide des montagnes corses.
 
Cinq ans plus tard, l’équipe de Fabrickant met en place les premiers balisages du GR20, marquant ainsi la naissance de ce « Fra Li Monti ». L’opinion publique reste sceptique quant à la réussite et à la durabilité d’un tel projet. Mais la création du Parc Naturel Régional de Corse en 1972 renforce l’importance de cette haute route alpine face à un exode rural en croissance. Le GR20 prend donc une dimension politico-économique et devient rapidement le symbole d’une mise en valeur du milieu rural et montagnard de Corse. 
Pour dynamiser le projet, le PNRC réhabilite d’anciennes bergeries désertées et construit, par la même occasion, les tous premiers refuges de cette grande randonnée. Les caractéristiques du GR20 se font vite ressentir. Sentier technique et rocailleux, il représente, pour tout montagnard averti, un challenge sportif se pratiquant en autonomie. 

Le GR20 aujourd'hui

Dès les années quatre-vingt-dix, suite au développement du tourisme vert, le GR20 acquiert une dimension internationale et est reconnu comme l’un des plus beaux « treks » du monde. Cette réussite tient notamment de la commercialisation de la discipline par des associations voulant faire découvrir la beauté de leur région aux aventuriers venus d’ailleurs. 
 
Grâce à l’essor des sports extrêmes dans les années 2000, le GR20 se voit transformé en véritable terrain de course. Toujours en quête d’un dépassement de soi, de nombreux athlètes et trailers viennent y gravir cimes et sommets. Parmi leurs différents exploits, on notera ceux de Stéphanie Samper et Pierrot Santucci ou encore ceux de Kilian Jornet et d’Émilie Lecomte, actuels détenteurs des records masculins et féminins du GR20. En 2009, l’équilibriste catalan met moins de 33 heures pour arriver à Conca (32h, 54min, 02s) tandis qu’en 2012, la traileuse française franchit la ligne d’arrivée en moins de 42 heures (41h, 22min, 10s).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Recevez chaque mois
notre actualité rando